Gérer le trafic

Les départements assurent la gestion des carrefours à feux situés hors agglomération, mais procède également à la gestion "dynamique", c’est-à-dire la programmation des carrefours situés en agglomération sur certains axes structurants.

Les réglages des feux tricolores sont établis en fonction des niveaux de trafic et d’informations prises en temps réel (microrégulation) et dans un but de coordination cohérente par axe. Plusieurs installations lumineuses tricolores sont également télésurveillées, afin de permettre la détection d’anomalies de fonctionnement (feux au clignotant par exemple).

Une régularisation centralisée 

 

 

Un poste de gestion SITER (Système Informatisé de Télésurveillance et de Régulation du trafic), situé à Nanterre, permet également une régulation centralisée, sur environ 300 carrefours stratégiques des Hauts-de-Seine. ll détecte les saturations, propose des améliorations, informe les usagers et assure une surveillance en temps réel des conditions de circulation.

Le pilotage de SITER s’effectue à 3 niveaux :

  • Exploitation en temps réel : un mur d’images permet aux opérateurs de visualiser l’ensemble des évènements et d’accéder aux fonctions de régulation.
  • Exploitation en temps différé : l’objectif est de permettre le paramétrage des panneaux d’information dynamique (PID), afin d’avertir l’usager, mais également de procéder à une régulation adaptée, en fonction des phénomènes observés (blocage ponctuel sur accident ou congestion observée sur des périodes de départ en vacances par exemple).
  • Maintenance du système : la détection centralisée des pannes sur les installations permet de trier et renvoyer directement les alarmes vers les techniciens de maintenance, afin de réduire la durée de dysfonctionnement du carrefour.