Le rapprochement des départements

Avec la création d'un établissement public interdépartemental, les départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines ont posé les bases d'un rapprochement avec, à plus long terme, la perspective d'une fusion. L'objectif : investir sur des projets communs pour une plus grande attractivité du territoire au bénéfice des habitants. Un rapprochement inédit dans l’histoire administrative française.

Une vision politique commune

Parce qu’ils ont toujours eu la même vision de développement de l’Ouest parisien et qu’ils sont convaincus de la complémentarité de leurs territoires, les conseils départementaux des Yvelines et des Hauts-de-Seine ont décidé d’unir leurs forces.

 

"Les Yvelines nous ouvrent l'horizon mais également la vallée de la Seine."

Patrick Devedjian, président du département des Hauts-de-Seine

 

"Deux départements qui ont inscrit le développement économique au coeur de leurs politiques."

Pierre Bédier, président du département des Yvelines

Une fusion prévue par la loi

Le regroupement entre deux départements est rendu possible par une loi du 16 décembre 2010 "portant réforme des collectivités territoriales", modifiée et assouplie, par une loi du 16 janvier 2015. Ces deux textes édictent que la fusion peut être possible qu'avec l'accord des assemblées visées et doit concerner des départements "formant un territoire d’un seul tenant". 

En savoir plus

Une même histoire administrative

Les Départements des Yvelines et des Hauts-de-Seine ont tous deux été créés par partition des anciens départements de la Seine et de la Seine et Oise par la loi 
n°64-707 du 10 juillet 1964 portant réorganisation de la région parisienne. 
En cinquante ans, les deux départements ont démontré leur forte vitalité économique.

En savoir plus

Des ressemblances géographiques, économiques et politiques

Les deux départements partagent une longue frontière commune sans rupture de la continuité urbaine : un territoire déjà irrigué par de grands axes de circulation commun et la Seine comme trait d'union. Les Hauts-de-Seine sont aussi le premier bassin d'emploi des Yvelinois. Zoom sur ces caractéristiques communes. 

 

En savoir plus