Les premières actions de l'EPI

Culture, Social, aménagement du territoire, tourisme...le rapprochement se concrétise par des actions de fusion dans de nombreux domaines. Entamées en 2016, elles se poursuivent en 2017 au service du bien-être territoriale et de la performance des finances et des organisations.

Les principaux domaines concernés

Culture

  • Création d’un service interdépartemental d’archéologie préventive
    Voté lors de la séance publique du 15 avril par les deux conseils départementaux, le service interdépartemental d'archéologie préventive a pour vocation à s’autofinancer par la vente de prestations de diagnostic et de fouilles archéologiques réalisés au bénéfice des développeurs.   
  • Convergence des outils, de la politique de collecte et d'archivage des deux services départementaux d'archives.

Social

Aménagement du territoire

  • La fusion des deux sociétés d’économie mixte d’aménagement Sem 92 et Yvelines Aménagement nommé Citallios afin d’offrir aux aménageurs publics des deux départements et plus largement de l’Ile-de-France une alternative opérationnelle pour la réalisation de leurs opérations d’aménagement contrôlée par les collectivités locales du territoire.
  • Une stratégie de développement touristique interdépartementale 
    Le conseil d’administration du 30 janvier 2017 a approuvé les orientations d’une stratégie de développement touristique interdépartementale qui ont donné lieu à l’élaboration d’un document stratégique qui sera soumis au vote le 2 juin 2017.  

    Le tourisme, secteur à fort potentiel dans les deux départements, constitue un vivier d’emplois conséquent pour le retour à l’emploi de ceux qui en sont le plus éloignés. Hôtellerie-restauration, sécurité, tourisme fluvial ou tourisme d’affaires, tourisme rural, tourisme sportif sont autant de déclinaisons de cet enjeu de développement territorial.
    En savoir plus :
    téléchargez la stratégie de développement touristique interdépartementale (format pdf)
    Le blog pro du développement et de l'innovation touristique 

Administration

  • Mutualisation et optimisation des achats
    Votée lors de la séance publique du 15 avril 2016 par les conseillers départementaux des deux départements, cette mutualisation s'illustre par l'accord d'une convention tripartite avec l’UGAP (Union des Groupements d’Achats Public) et les deux départements dans le cadre du groupement des besoins en véhicules.  
  • Convergence des prestations sociales 
    L’enjeu du projet de convergence des prestations sociales est de proposer une nouvelle politique d’action sociale plus efficiente au niveau pertinence des prestations, de leur qualité et de leur coût et permettant également de contribuer plus efficacement à la qualité de vie au travail. Il recouvre la restauration, la protection sociale complémentaire des agents, l’accompagnement social des agents, l’aide aux agents et à leurs enfants en situation de handicap, les prestations sociales en faveur des agents et de leurs enfants, l’aide au logement et les prestations sociales liées à la vie professionnelle des agents. 

    L’échéance finale est la proposition d’une délibération à l’occasion du vote du budget primitif de la nouvelle collectivité, ou avant si possible, afin de définir la politique d’action sociale en faveur des agents avec une présentation des moyens humains et financiers pour sa mise en œuvre.
  • Mutualisation de la GRC (Gestion de la relation citoyenne)
    Après la mise en œuvre, en 2015, du « Silence vaut accord » (SVA), levier de modernisation des rapports entre l’usager et l’administration, l’ordonnance du 6 novembre 2014 relative au droit des usagers de saisir l’administration par voie électronique, est entrée en vigueur le 7 novembre 2016 pour les collectivités territoriales. Face à ce contexte législatif favorable aux citoyens, la question de la gestion de la relation citoyenne devient un enjeu fort autour duquel les départements des Yvelines et des Hauts-de-Seine ont engagé un projet de GRC.
    Initiées parallèlement dès la fin de l’année 2015, les deux démarches départementales ont, en 2016, amorcé une convergence avec un choix partagé de la solution informatique et le développement d’un pilote sur deux sites sociaux de proximité, l’un dans les Hauts-de-Seine, sur le secteur de Châtenay-Malabry/Plessis-Robinson, l’autre dans les Yvelines sur le territoire de Centre Yvelines.  

    Cet outil a pour vocation la gestion d’une base de contacts, le suivi des échanges avec les usagers des services sociaux et la gestion des rendez-vous. 

    En 2017, l’objectif est le déploiement de ce pilote sur les deux territoires au deuxième trimestre 2017 et la mise en cohérence des choix techniques et organisationnels liés à l’ensemble des canaux de sollicitation des citoyens (courrier, téléphone, accueil, mail) via des rencontres communes entre les équipes des deux départements.

Transports

En savoir plus : 

Consultez le rapport d'activité 2016 (format pdf)